Paille et sécheresse

Suite au problème de sécheresse, je me suis entretenu avec R. Grossiord de la CUMA (orne), des expériences chez des particuliers ont été mené dans la Nièvre pour utiliser des plaquettes de bois en remplacement de la paille pour des chevaux.

 
il faut choisir des tiges en hauteur de diamètre 15 cm pour qu'il n'y ait pas d'épines, choisir des variétés comme le chataignier , le saule... Attention pas de vieux chênes car les chevaux sont sensibles aux tanins présents dans ce bois.
 
Une couche de plaquettes recouverte d'un peu de paille pourrait faire une bonne litière pour des chevaux. le bois a un effet drainant, absorbant et permettrait à la paille de rester propre...pour la consommation des chevaux.
 
Les plaquettes compostées représentent un bon amendement.
 
Il faudrait chiffrer et tester l'idée pour voir si le bois déchiqueté est une solution locale pour économiser du fourrage et valoriser le bocage. Dans les autres productions, l'idée a déjà fait ses preuves.
 
Tester est possible mais les professionnels doivent manifester leur intérêt.
 
L'idée reste novatrice, elle peut séduire des éleveurs alors n'hésitez pas à en parler auprès de professionnels.
 
Frédéric BUSNEL
Conseiller référent équin des Chambres d'agriculture de Normandie
frederic.busnel@normandie.chambagri.fr
Tél : 02 33 31 49 72
Fax : 02 33 31 47 61
Visitez le site web de nos Chambres d'agriculture départementales

Article mis en ligne le 02/06/2011.