Espace membre ADEP

Espace membre ONP


La news au format pdf Imprimer la news Envoyer à un ami la news

Championnat de France des Femelles Selle Français

Les éleveurs de l'ADEP toujours aux meilleures places.

Evènement Femelles SF 2 ans.pdf

Evènement Femelles SF 3 ans.pdf

 





 

La jeune génétique à l’honneur sous le soleil de St Lo

                
Championnat de France des Femelles Selle Français de 2 et 3 ans les 10, 11 et 12 août.
Une fois n’est pas coutume, cette année le soleil a régné sur les terrains du Centre de Promotion de l’Elevage. 94 pouliches de 2 et 3 ans venues de toute la France se sont exprimées en liberté au cœur du village exposants du Normandie Horse Show. Pendant 2 jours, les spectateurs installés dans des tribunes spécialement montées pour l’occasion ont pu admirer les futures mères de nos champions de demain. 10 d’entre elles se sont détachées du lot dans chaque catégorie. Aika de Karca et Vick de Courcel sont les grandes gagnantes.


AIKA DE KARCA est la nouvelle Championne de France des 2 ans. Son propriétaire, RAYMOND MAURE élève à CHALAMONT (01) avec une seule poulinière. Cette passion, héritée de son père, lui avait déjà permis de se rendre à St Lo voici 2 ans pour les Journées Selle Français avec Utika de Karca (Gold de Bécourt). La mère d’Aika, Energie du Gas par Narcos II, fut bonne gagnante en épreuves à 1m25-1m30. C’est en constatant qu’elle croisait bien avec le sang de Quidam de Revel que le croisement d’Aika a été pensé. Le choix s’est donc porté sur Luigi d’Amaury, qui présentait en plus l’avantage d’être disponible en frais à quelques kilomètres.
Cet étalon, né dans le célèbre élevage de Sophie Mazé en Bretagne est un pur Selle Français, fils d’une mère par Plein d’Espoir IV x Et Hop AA, dont il tient peut être sa très bonne locomotion puisqu’elle est une propre sœur du bon Diabolo St Maurice, IDR 169, JO de Pékin pour l’Equipe de France avec Hubert Perring. Luigi a sans nul doute légué cette qualité à Aika, très bien notée aux allures.
Luigi tourne désormais en compétition avec le jeune cavalier Andrea Herck, ISO 165, il a d’ores et déjà produit le Champion de France des mâles de 3 ans 2011, Ultrachic du Temple, chez Guy Martin où il faisait la monte.
Le sort d’Aika n’est pas figé, son éleveur hésitant pour l’heure à garder elle ou sa sœur utérine de l’année (par Orlando) à l’élevage pour prendre la relève de sa mère, ou la commercialiser.

Le podium de ce Championnat est une histoire de famille, puisque la seconde place est pour AMOURETTE DU PAGE, qui appartient au beau-frère du lauréat, OLIVIER BROCARD, installé à CHATENAY, à 6 km de l’élevage de Karca !
Meilleure note de modèle, cette ravissante pouliche avec un super look, de très beaux tissus avait déjà séduit les juges par le passé puisqu’elle terminait 3ème du Championnat de France des Foals 2010. Pouliche avec un bon branle de galop, respectueuse de la barre, elle a hérité du chic de son grand père maternel Quat’sous. Sa mère Kalinette du Page a eu deux bons produits de Bon Ami : Panou du Page indicé à 140 et Oscar du Page indicé à 120.
Cette seconde place récompense un long déplacement depuis l’Ain, en Rhône Alpes !

La troisième est issue d’une lignée maternelle évaluée à 10/10. En effet, cette année, à la demande des éleveurs, l’ANSF avait intégré une note génétique prenant en compte la qualité de la souche de ses pouliches.
Ainsi, ATHLETIC GIRL accède à la médaille de bronze en vertu de sa souche… en or, celle de l’incomparable Bourrée.
Sa mère Pampa du Plessis a déjà Ulahop Boy (Lamm de Fétan), finaliste aux dernières JSF de Saint Lo. C’est une propre sœur de l’étalon national Oncle Pol, de Ti Pol du Plessis, jeune étalon approuvé aux JSF 2010, ISO 125, de Rumeur du Plessis ISO 128, ou encore Sublime du Plessis ISO 126.
La deuxième mère d’Athletic, Venus du Plessis fut une grande gagnante en concours, indicée à 170 avec sa naisseuse Annick Chenu.
Athletic Girl est une fille de Quite Easy, avec de l’étendue et déjà bien mature dans son modèle, qui s’est très bien déplacée. Elle est née chez THOMAS DE CORNIERE à ST PIERRE AZIF dans le Calvados.

Brillant sur la scène internationale, le Haras des Coudrettes investit aussi les terrains d’élevage et place ATLANTA SEMILLY en quatrième position. Né au Haras de COUVAINS chez RICHARD LEVALLOIS, c’est une fille de Lando et Me Too Semilly par Le Tot de Semilly. Déjà victorieux du CIR des 5 ans cette semaine, EMMANUELLE et ARMAND PERRON PETTE place encore un de leur pensionnaire en bonne place grâce au travail de préparation de leur cavalière Julie Gadal.

APATOUT DU LOGIS fait honneur aux propriétaires de juments saillies. C’est en effet pleine de Quick Star que cette pouliche de Quaprice et Niva du Logis par Duc du Hutrel a concouru à l’égal des autres participantes. Elle était amenée par ROLAND LEREDDE, de RAMPAN dans la Manche.

8 juments de 2 et 3 ans saillies en 2012 avaient joué le jeu cette année, mettant en exergue l’intérêt de mettre rapidement à la reproduction nos meilleurs génitrices afin de réduire les intervalles de générations.

AURELIE BETHUNE de TROISGOTS (50) est sixième grâce à AKAZIE DES CLEUX. Akazie est une fille du Selle Français Nervoso, né chez Bruno Chassaing du croisement de Le Tot de Semilly avec une mère Galoubet A. La mère d’Akazie, Sabba Heutière (Calvaro) est issue de la souche de Paul Dubos. C’est une sœur de l’étalon national Orion Heutière. Sa deuxième mère Chryséis, est à l’origine du bon Expério, dont on se souvient sous la selle d’Eric Levallois (Derby de la Baule).

Originaire de l’Eure, à AJOU plus exactement, ROBERT FOISSEY est le naisseur de la 7ème, ARGENTE DES GREZ, une fille de l’Olympique Mylord Carthago et d’Habanera des Grez par l’excellent père de mère Laudanum. Habanera a produit Marcotte des Grez, ISO 134 ou Rolf des Grez ISO 120

La sœur utérine de la Championne 2011, Uppye de Rance, est 8ème. Non sans rappeler sa sœur, dont elle partage la robe noire et les allures aériennes, elle se nomme APPYDAME DE RANCE (Quppydam des Orts et Vesta par Darco) et appartient à ROLAND LE FUSTEC de MINIAC MORVAN en Bretagne. Issue d’une lignée étrangère, elle est la première classée sans le bénéfice du bonus génétique.

Deux éleveurs de la Manche closent la marche : il s’agit de JEAN LUC LEBOURGEOIS de LA LUCERNE D’OUTREMER et MICHEL MESNIL de LE CHEFRESNE.
Ils présentaient respectivement ARNACQUINE DU MESNIL et ALTESSE DU FRESNE.
Arnacquine est la seconde pouliche saillie du classement. Elle est par Quarnac du Mesnil, jeune étalon plein de promesses né chez Jean Pierre Aumont, qui aborde le niveau Grand Prix cette année et Girandole par Bill de Baugy.
Arnacquine obtient même la deuxième meilleure note à l’obstacle !
Quant à Altesse, elle est par l’étalon Selle Français Hurlevent de Brekka et Queen du Fresne par Hélios de la Cour. A noter qu’Hurlevent de Brekka compte deux de ses produits parmi les 12 premiers au classement.

Parmi ces 2 ans, le père de mère le plus représenté est le chef de race Quidam de Revel avec 3 petites filles finalistes.
Chez les étalons, on note l’arrivée de jeune génétique Selle Français avec deux produits de Quito de Vilpion (Diamant de Semilly x Bacus de Nouvolieu), deux de Quppydame des Orts (Quidam de Revel x Le Tot de Semilly), ou encore deux Salto de l’Isle (Hurlevent de Brekka x Qredo de Paulstra).


Venue de Champagnes Ardennes pour l’occasion, la famille MARILLER repart avec le titre de Champions de France des 3 ans grâce à la performance de VICK DE COURCEL. Cette victoire vient récompenser un réel investissement familial. En effet, cette jument alezane crins lavés est issue de l’étalon « maison », Ibis de Courcel, un mâle par Nidor Platière x Firecrest né chez eux, et ayant permis à leur fille Sophia d’intégrer l’Equipe de France jusqu’au niveau Championnat d’Europe Juniors. Ibis produit désormais une trentaine de poulains par an.
Vick est née en transfert d’embryon de leur bonne jument Koléa du Château, une autre monture de la jeune Sophia, 23 ans, titulaire d’un Bac +2 et désormais installée à l’élevage familial où elle s’occupe de la valorisation.
Elle a toujours montré de bonnes dispositions et n’était pas sortie à 2 ans. 2ème du Régional de Pommery il y a quelques semaines avec la meilleure note à l’obstacle, elle a de nouveau démontré une grande sérénité et de bons moyens sur les barres. Elle entamera une carrière sportive à 4 ans en produisant par transfert d’embryon en parallèle.
Sa mère Koléa du Chateau, par Allegretto, se revendique d’une lignée maternelle notée à 10/10, celle de la prolifique Sophie du Château, qu’on ne présente plus (son meilleur fils, Itot du Chateau concourrait en Finale individuelle des Jeux Olympiques en parallèle du Normandie Horse Show cette semaine). Compétitive jusqu’au niveau GP 1m45, elle fut indicée à 149.
Elle a d’ores et déjà donné une dizaine de produits à la famille Mariller à raison de trois transferts par an environ. Au total, ce sont huit poulains qui naissent chaque année à l’élevage Courcel.
Ce titre de Champion de France représente une première vraie récompense des efforts consentis par Sophia et ses éleveurs se disaient ravis d’être venus sur l’Evènement Femelle, de l’organisation et du déroulement général.

La dauphine de la Qualificative Femelles de La Roche sur Yon est seconde, elle s’appelle VAHINEE D’AUNIS. C’est une fille d’Opium de Talma, jeune étalon bien représenté dans ce Championnat des 3 ans puisqu’il empoche également la 3ème place de la section !
Sa mère Haliotis d’Aunis est par Double Espoir et elle est née à ST FLORENT DES BOIS (85) chez le DR PASCAL VICTOR MARCHAND. Haliotis a notamment produit A d’Aunis, vainqueur de la Qualificative Etalon de La Roche sur Yon cette année en 2 ans. Elle est une sœur de la bonne Flamme d’Aunis, ISO 149 avec Patrice Delaveau. Produisant des grands chevaux, son éleveur a fait le choix de se tourner vers un étalon réduisant un peu la taille et apportant la souplesse dans la locomotion qui faisait un peu défaut à la mère, ainsi est née Vahinée, très expressive jument grise. Très commerciale, elle a d’ailleurs trouvé preneur lors de la vacation des Vente NASH-ANSF qui se tenait en clôture du concours.

La troisième n’est pas une inconnue puisqu’elle a, à 3 ans, un palmarès déjà bien rempli !
VANILLE DE BRION (Opium de Talma et Rosée de Brion par Orlando) était en effet déjà 3ème du Championnat de France des 2 ans lors des dernières Journées Selle Français et 3ème de la première édition de l’Evènement Femelles en 2011 à 2 ans.
Sa mère appartient à la lignée d’Etoile de Mars, où l’on retrouve notamment Hym d’Isigny (ISO 183), Atout d’Isigny (ISO 188). Elle honore le travail d’éleveur de son naisseur CHARLES GAUQUELIN de DRAGEY RONTHON (50).

Une autre grise complète ce quatuor, il s’agit de VALKYRIE DE TALMA, produit de l’élevage de MICHEL GUIOT à GRANDPRE en Champagne Ardennes. Elle est par Diamant de Semilly et Reggae de Talma par Cento. Sa deuxième mère New Eve du Moulin, par Quidam de Revel a très bien tourné, ISO 142 et est une sœur utérine du bon étalon de Benjamin Robert, Hermès du Moulin II (Nidor Platière), ISO 145 en GP Pro1 ou encore de Florie du Moulin, gagnante internationale.
Elle a démontré de la force à l’obstacle en liberté.

Une fille de Quick Star suit au classement : VENUS DU REVERDY, acquise lors d’une réduction d’effectif de l’élevage d’ERIC LECLERC de SARTILLY par son nouveau propriétaire ROLAND LE FUSTEC.
Sa mère Sally du Reverdy est, comme la Championne, une fille d’Allegretto. C’est une sœur utérine du véloce Norson du Reverdy qui brille avec Alvaro de Miranda sous le nom d’AD Norson.
Présentée par les Ecuries d’Outremer d’Edwige et Jonathan Lenoir, elle a particulièrement brillé à l’obstacle.

Le sixième a droit aux honneurs à plus d’un titre : c’est en effet l’un de nos éleveurs « olympiques » !
YVES BERLIOZ, du MOLLAY LITTRY dans le Calvados fait partie du clan très fermé des naisseurs médaillé d’or aux Jeux Olympiques. Mieux, il a offert au studbook Selle Français une médaille d’or par équipe et de bronze en individuel dans la discipline du Concours Complet grâce à Opgun Louvo.
Si Quitus Louvo a brillé sur les épreuves du CSI** ce week end avec Fabrice Paris, VICATA LOUVO participait quant à elle aux épreuves d’élevage.

LYDIE GUILLOU du PLESSIS HEBERT dans l’Eure est 7ème avec VERY SPECIAL FARMER (Quaprice et Desdemone V par Quinquin du Vallon). Desdemone est à l’origine de Rhapsody Farmer, ISO 137, Finaliste à 6 ans à Fontainebleau avec Tony Hanquinquant ou Pacific Farmer ISO 121.

La 8ème était venue en voisine, de Bretagne, pour courir l’Evènement Femelles. Née à HENNEBONT dans le Morbihan, chez MARIE JEANNE BLANC GALIBY, VICTORIA D’HAUTEVILLE remportait le Régional de Bretagne il y a un mois. Fille de Gold de Bécourt et D’Elf du Préau par Elf III, elle était présentée par le cavalier Christophe Le Garrec et partait avec le handicap de ne pas bénéficier de bonus génétique.

VANINA DU LUOT est neuvième avec notamment la meilleure note à l’obstacle. PHILIPPE DUGUE du LUOT dans la Manche est l’éleveur de cette généreuse pouliche par L’Arc de Triomphe et Praline du Luot par Dollar du Murier.

Une pouliche de 3 ans saillie ferme la marche et réussit à intégrer le palmarès de ce 2ème Evènement Femelles Selle Français. Il s’agit de la jument de BERNARD PIERRE LE COURTOIS de BRULLEMAIL dans l’Orne, préparée elle aussi par les Ecuries d’Outremer.
VENEZIA MAIL est par un des étalons maison du Haras, Quite Easy (Quidam de Revel) et Prima Mail par Alligator Fontaine. Petite fille de la grande Adoret, Venezia peut se réclamer ainsi de l’ascendance d’illustres aïeux tels les frères étalons Fergar, Chergar et Hoggar Mail, ou encore d’Elvira Mail, la mère de la championne Katchina.

 

Article mis en ligne le 20/08/2012.



Restez informés

Pour suivre l'actualité de notre site en continu, abonnez vous à notre flux rss ou choisissez l'une de nos catégories d'actualités.