Espace membre ADEP

Espace membre ONP


La news au format pdf Imprimer la news Envoyer à un ami la news

ETALONS

  

COMMUNIQUÉ de Philippe Martin Président de la FENESCO.

 Le 20 juin 2014. (Fédération Nationale des Associations Régionales d'Eleveurs de Chevaux et poneys de Sport)

Devenir des étalons France Haras ...

À la question posée sur le devenir des Étalons France Haras, ce 17 juin 2014, dans l'hémicycle du Sénat par Monsieur Ambroise Dupont, Président du groupe cheval du Sénat ,à Monsieur Stéphane Le Foll, Ministre de l'Agriculture, porte parole du gouvernement, celui-ci répond 





 "...Au vu du dossier, je suis d'accord pour que nous nous rencontrions et que nous discutions ensemble de ces questions afin de voir où nous en sommes, comment nous pouvons améliorer les choses en tenant compte de cette dimension génétique qui fait toute la valeur du cheptel français, en particulier en ce qui concerne les étalons de sport. "

Déclaration confirmée le lendemain en réponse à la même demande formulée par le président de la commission cheval de l'Assemblée Nationale Jacques Myard et ses Vices Présidents, Véronique Louwagie et Gwenaël Huet .

Les structures nationales représentatives de l'élevage équin souhaitaient pouvoir plaider une proposition alternative à la " vente sauvage" des Étalons propriété de l'Etat, grâce au soutien des Parlementaires ils viennent d'être entendus.


Il convient de rappeler que la proposition initiale de l'Administration qui avait cours jusqu'au rejet par les socio-professionnels de la poursuite de France Haras, se serait soldée par une perte sèche pour l'État de près de 5(cinq)  millions € .
Notre proposition rapportera à l 'État  Quatre millions net en an 1 et quelques centaines de milliers d'€ /an jusqu'à la mort des étalons, tout en exonérant l'État de toute charge financière !
C'est cette alternative à la vente que nous proposerons à Monsieur le Ministre Stéphane Le Foll.

Ph MARTIN

FENECSO 

fenecso@gmail.com

06 03 93 28 05

Article mis en ligne le 20/06/2014.



Restez informés

Pour suivre l'actualité de notre site en continu, abonnez vous à notre flux rss ou choisissez l'une de nos catégories d'actualités.